Presse

 L'ébéniste peaufine son vélo en bois pour le Tour de France

Ébéniste d'art, Bernard Joslin est aussi un fou de vélo. À la retraite depuis huit ans, il parcourt en moyenne 15.000 km par an avec ses potes du club de Quéven.

 

Ce sont eux qui lui ont lancé un défi : réaliser un vélo en bois pour l'étape lorientaise du Tour de France. 

« Quand ils ont vu la petite table en merisier que je venais de faire, ils m'ont suggéré de faire un vélo en bois... », raconte Bernard Joslin. Le retraité quévenois, qui n'est pas à un défi près, a aussitôt dit banco à ses copains du club cyclo de Quéven avec lesquels il s'entraîne deux à trois fois par semaine. Depuis le mois de novembre, notre ébéniste d'art passe une bonne partie de ses journées dans son atelier au fond du jardin de sa maison, pour réaliser une réplique, grandeur nature, de son vélo de course, un Specialized, de type Tarmac (modèle 2013). Mais pas question de se lancer à bride abattue dans l'aventure. Après avoir pris les cotes et dimensions de chacune des pièces du vélo, il les a dessinées les unes après les autres avant de sortir rabots, ciseaux et scies.

Un cadre en acajou 

 

 

Rechercher

Les circuits du dimanche

Connexion

  • Leclerc_queven-1.jpg
  • Leclerc_queven-2.jpg
  • Leclerc_queven-3.jpg
  • Leclerc_queven.jpg